Claire Martin

À tout propos

« Où est celui qui a osé à la télévision le premier employer le verbe qui exprime le stade ultime de la digestion ? »

 

martin-claire.jpgLa doyenne de nos femmes de lettres québécoises, Claire Martin est née en 1914, a publié en 2006 une centaine de courts textes qui soulignent avec humour les travers de notre société ou qui nous livrent ses réflexions sur la langue française et sur des écrivains marquants. Rappelons que la romancière avait publié deux romans dans les années soixante sur la condition des enfants battus, romans inspirés par sa propre enfance. Après un silence de 27 ans, elle a recommencé à publier des romans en 1999.

Quelques extraits significatifs :

« Est-ce que cette terrasse pour petits déjeuners peut s’appeler Second Cup ? Est-ce que cette raison sociale anglaise est possible ? » Réponse d’un jeune homme à l’enquêteur : « Si on accepte ça, de quoi on a l’air ? Des losers ? » Si je n’avais pas ri… jaune, il faut le dire, j’en aurais bien pleuré aussi. » p. 137

« La survie des humains sur la terre fut le langage. La civilisation, c’est la grammaire. La grammaire ! » p. 93

« Écrire : survivre à qui voulait vous tuer. » p. 39

 

À lire.

L'Instant même, 2006, 186 p.

 

martin.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site