Lucien Bouchard

Lettres à un jeune politicien

« De toute façon, quel que soit le parti au pouvoir au Québec, il ne pourra faire autrement que de s’astreindre à un devoir de vigilance et de défense à l’égard de toute tentative d’empiètement émanant d’Ottawa. »

 

Bien sûr, il ne s’agit pas ici de lettres comparables à celles de Rilke. Lucien Bouchard s’adresse à un jeune politicien fictif  et lui écrit neuf lettres lui faisant part de son expérience, de ses maladresses et de ses réussites. J’avoue que je m’attendais à pire : condescendance et dures leçons. Même si parfois, les politiciens qu’ils citent ont peu à voir avec notre réalité, Churchill, Lincoln ou Malraux, on ne peut lui reprocher sa grande culture. On peut être en désaccord avec lui sur ses positions sur les gaz de schiste ou sur la gratuité scolaire, mais je ne peux que partager son opinion sur l’enseignement de l’histoire, sur la réforme et sur la qualité médiocre de la langue française souvent massacrée par nos politiciens.

VLB éditeur, 2012, 120 p. Coll. Pierre Cayouette

 

bouchard.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site