Rina Lasnier

L'épanouissement de l'ombre, poèmes choisis

« [...] quand le bien-aimé veillera avec des yeux brouillés, / Je verrai ses yeux entr'ouverts comme l'orée du petit bois, / ses yeux pleins d'allées et du gibier de nos baisers, / Car il m'aura choisie pour capture d'ombre / je l'aurai choisi pour roi-fantôme ; [...]. »  « Le roi de Jade »,  Présence de l'absence, 1956

 

Jocelyne Felx a choisi les plus beaux poèmes de Rina Lasnier tirés de quatorze recueils dont Images et proses, Mémoire sans jours, Présence de l’absence et Chant perdu, le dernier recueil de Lasnier. Sa présentation d’une trentaine de pages est claire et donne un bon aperçu de l’ampleur et de l’importance de l’œuvre dans le paysage littéraire québécois et international. Une chronologie bio-bibliographique s’avère fort utile à la fin de l’anthologie.

À lire.

Le Noroît, 2011, 183 p.

 

lasnier.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×