Carol Shields et Blanche Howard

Une saison de célibat

« Le sacrifice et le devoir sont des concepts démodés, lança-t-elle brusquement dans l'obscurité, mais la génération du moi ne va pas non plus trouver le bonheur en s'accrochant à l'arbre de la complaisance. »

Roman épistolaire racontant la vie d'un couple de Vancouver dont la femme avocate accepte un poste à Ottawa qui l'oblige à participer à une commission d'enquête sur la pauvreté des femmes canadiennes et dont l'homme, un architecte au chômage, doit s'occuper de leurs deux enfants, Une saison de célibat porte sur les difficultés et les infidélités des protagonistes. Des personnages secondaires originaux, comme la poète Davina ou la féministe de Harvard titulaire de plusieurs doctorats et lesbienne discrète, mais femme de caractère irascible quand il est question d'injustices, gravitent autour du couple séparé.  Les deux romancières ont bien réussi l'amalgame : le récit est léger, et l'humour, bon enfant. Toutefois, je ne suis pas certaine de vouloir lire d'autres romans de l'une ou l'autre, la vie de couple m'intéressant peu dans ce genre de contexte.

Fides,  2002,  241 p. Postface de Blanche Howard.

 

3133337-shields.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site