Michèle Marineau

La troisième lettre

« Leur gosier est un sépulcre béant, leur langue trame la ruse. Un venin d’aspic est sous leurs lèvres, la malédiction et l’aigreur emplissent leur bouche !!! »

 

Premier roman pour adultes publié par l'auteure, ce polar est bien écrit, le rythme, soutenu. Agathe, jeune comédienne, collectionne les amants chez les hommes mariés, cela lui laisse plus de liberté. Son dernier amant, un homme possessif, refuse la rupture et lui réserve un sort peu enviable. Ses parents, qu'elle n'a pas revus depuis des années, l'une vit à Ville-Marie, au Témiscamingue, l'autre en Nouvelle-Écosse sous un nom d'emprunt, se sont séparés suite à un drame épouvantable. Une certaine nuit, sa tortue Desdémone est assassinée dans son lit, un couteau de cuisine la traversant de part en part. Les lettres anonymes qu'Agathe reçoit ont-elles été écrites par son père ? Qui a trucidé sa tortue ? Le suspense est efficace, les coups de théâtre nombreux.

Divertissant.

Québec Amérique, 2007, 460 p.

 

marineau.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×