Philip Roth (2)

Némésis

« Pourquoi la polio ne frappe-t-elle qu’en été ? Au cimetière, debout tête nue à part la kippa, il en venait à se demander si la polio ne pourrait pas être causée par le soleil d’été lui-même. »

 

Dans ce nouveau roman traduit en français, Roth a choisi de nous plonger en pleine épidémie de polio dans un quartier juif de Newark, pendant la Seconde Guerre mondiale. Mr. Cantor, un jeune enseignant d'éducation physique, réformé à cause de ses problèmes oculaires, dirige les activités estivales du terrain de jeux local. Il assiste, impuissant, à la mort de ses jeunes élèves de 12 ans. À un certain moment, il va accepter un emploi loin de la ville, mais là encore, il ne pourra échapper à la funeste épidémie et à son sentiment de culpabilité. Extrêmement bien écrit, ce roman dépeint une époque tragique, la misère, la révolte, mais aussi les travers de la nature humaine. Roth, âgé de 79 ans, a affirmé que ce roman serait son dernier livre, malheureusement.

À lire.

Gallimard, 2012, 226 p.

 

nemesis.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×